Pour une fois, j'affiche clairement la date de cet article: mardi 1er avril 2008!

Je ne pouvais échapper au "April's sashimi" ou Shigatsu no sashimi comme on dit là-bas, et même si elles ne sont pas réservées à cette (terrible pour certains...) journée et qu'elles alimentent la TV japonaise à longueur d'année, j'en profite pour vous proposer ici quelques extraits d'émissions de caméras cachées dont les Japonais sont friands. On sait que l'humour est une chose très particulière et souvent spécifique à une nation, ce qui réjouit tel pays ne fait pas forcément rire tel autre.

Le rire est presque omni-présent à la TV japonaise. Je ne me lancerai pas ici dans une étude psycho-sociologique de ce phénomène, mais il est certain que c'est là-bas un anti-stress particulièrement apprécié, on peut facilement comprendre pourquoi. Les chaînes regorgent donc d'émissions légères et dites de divertissement, c'est presque la garantie d'un bon taux d'écoute. Il fut même une époque où une chaine (la Fuji TV si mes souvenirs sont exacts) avait pour slogan "C'est pas de la TV si c'est pas drôle!". Ceci dit, force est de constater que, dans ce pays des extrêmes, cette quête du rire à tout prix engendre une escalade dans le comique, dont l'aspect positif est une grande créativité, mais qui aussi parfois amène à commettre des dérapages, et certains "gags" ou supposés l'être sont d'un goût particulièrement douteux, pour ne pas dire franchement immonde.

Mais assez de blabla et place aux images! Et découvrez donc celles qui amusent les Japonais, c'est aussi une bonne façon d'essayer de comprendre leur mentalité que de passer par le biais de ce qui les fait rire.

Pour commencer, un canular imaginé par un gamin de 11 ans. Des toilettes publiques sont piègées, et la mésaventure pour l'utilisateur commence exactement 10 secondes après que celui-ci a vérouillé la porte et se croit enfin seul et tranquille dans un endroit intime...






Nous sommes dans une station de ski. Un centre de relaxation a été construit pour offrir sauna et massages aux skieurs fatigués. On met 100 yens dans la machine, et le massage commence... ou devrait commencer!






Vous aurez sûrement remarqué que la nudité, si elle est censurée à la TV, n'en reste pas moins un grand sujet de rigolade au Japon. Pour le canular suivant, pas de nudité, pas d'accessoire. Mais la surprise et même la terreur n'en sont pas moins grandes pour ces piétons solitaires qui marchent tranquillement dans une petite rue déserte...






Ce sont de grands enfants, ces Japonais, un rien les amuse...






Parfois, c'est un magicien professionnel qui décide de surprendre, et pas dans un théâtre. Celui-ci, maquillé en vieillard, a manifestement plus d'un tour dans son sac pour subjuguer la foule... Patrick Sébastien devrait prendre contact, pour son "Plus grand cabaret du monde"!






La peur des autres fait toujours rire, c'est bien connu... Et les choses les plus simples sont parfois les meilleures!






Voilà, juste un petit aperçu récréatif de ce qui amuse les Japonais. Et sans doute pas qu'eux d'ailleurs, comme quoi leur humour (au moins sous cette forme-là) n'est pas inacessible aux spectateurs des autres pays!
Ah! j'allais oublier! Ce n'est pas vrai, bien sûr, le mot Shigatsu no sashimi ou "April's Sashimi" n'existe pas! Les Japonais ont tout simplement repris l'expression anglaise et parlent de "l'April Fool"!...
Comment? Vous y avez cru...à ce poisson? hi hi!!


Retour à la page d'accueil





.