.
.
Témoignages:

M. A..., Directeur Export, Société L... (Bouches-du-Rhone):
"Notre société a une filiale au Japon. En tant que responsable de cette filiale, j'y passe une semaine par mois à Tōkyō depuis 1 an et demi. Je n'ai aucun problème avec l'ensemble de ses employés, sauf avec son Président. Vraisemblablement parce qu'il est le "Président" d'une société (mais d'une filiale) et que je ne suis que le "Directeur" d'un département (mais de la société-mère). Il a du mal a accepter les ordres ou les critiques d'un collègue d'un statut réputé inférieur... Comment puis-je résoudre ce problème, compte tenu des spécificités de la mentalité japonaise?"


M. R..., Maire de G... (Héraut):
"J'ai soutenu la création d'un festival en relation avec le Japon sur ma commune, laquelle par ailleurs accueille sur son sol une entreprise japonaise de grande taille. Lors de l'inauguration de cette société il y a plusieurs mois, son Président japonais a semblé regretter le peu d'efforts que faisaient les Français pour s'intéresser à la mentalité ou à la culture de leurs nouveaux dirigeants. J'en ai profité pour lui parler de ce festival, alors en préparation et en recherche de sponsors: il a manifesté le plus grand intérêt et a promis le concours de sa société. Or, lorsque je l'ai sollicité pour un soutien financier, il a alors refusé, prétextant que l'objet de son entreprise était trop éloigné du thème du festival... alors que son but réel était bien de sensibiliser mes administrés à la culture japonaise, ce que précisément le Président japonais disait souhaiter.
D'où peut venir ce revirement soudain? Comment faudrait-il procéder pour bénéficier du concours de cette société pour les prochaines éditions de ce festival que je compte bien rééditer chaque année?"


M. Suzuki, Société T... (Ile-de-France):
" Vous me proposez des séances d'information sur la mentalité japonaise à destination des employés français de notre société japonaise installée en région parisienne, afin que ceux-ci comprennent mieux la façon de penser ou de travailler de leurs dirigeants japonais. Mais puis-je vous demander aussi d'organiser des séances identiques à l'intention des cadres japonais, nous avons parfois nous-même de grandes difficultés à comprendre la mentalité de nos collègues français?... Je suis persuadé que ceci permettrait d'optimiser la cohésion entre personnes d'origines et de cultures bien différentes et qui pourtant sont amenées à travailler ensemble..."


Mme B..., Société A... (Isère):
"Notre société est implantée au Japon depuis 100 ans. Nous souhaitons commémorer cet anniversaire. Pouvez-vous organiser un événement d'entreprise, convivial mais informatif et instructif, qui permettrait à nos employés de mieux connaitre ce pays qui représente un partenaire très important pour nous mais que la majorité d'entre eux n'a jamais pu visiter et au sujet duquel ils ignorent à peu près tout?"


M. C..., Société T... (Finistère):
"Je suis en relation avec le Japon qui représente un client exceptionnel pour notre société. J'ai pu bénéficier de nombreuses formations, de la part de la CCI de ma région jusqu'à des aides européennes. Cependant, celles-ci demeurent essentiellement techniques et directement en rapport avec mon activité professionnelle liée à l'exportation. Mais depuis deux ans que je fréquente ces partenaires japonais, je m'étonne encore souvent de leurs réactions, de leur façon d'appréhender le travail, etc... Je suis persuadé que ceci est dû à des différences culturelles ou de mentalité que je ne parviens ni à identifier ni à expliquer. Pourriez-vous m'aider à mieux les cerner et les comprendre, je suis persuadé que cela m'aiderait beaucoup dans mes relations avec mes homologues nippons?"



Si vous aussi avez le sentiment que quelque chose vous échappe dans la façon de penser ou de travailler des Japonais, si vous aussi êtes sensibles au fait que mieux comprendre les aspects fondamentaux de la mentalité et de la culture japonaise peut réellement optimiser vos relations professionnelles avec des partenaires nippons, n'hésitez pas à me contacter à:

                        claude.yoshizawa@hotmail.fr





Retour à la page d'accueil




.